communiqué HPV  : vaccination des garçons aussi
Logo SFDermato-Info
Tout
sur la peau,
c'est
dermato-info !
Logo de la Société Française de Dermatologie
Accueil ACTUALITÉS ENCYCLOPÉDIE TUTOS

les mycoses cutanées

À propos de cet article :

Résumé

Les mycoses superficielles sont des maladies de la peau très fréquentes dues à des champignons microscopiques. Elles peuvent affecter la surface de la peau et des muqueuses, les ongles et le cuir chevelu. Les symptômes sont différents selon la partie du corps atteinte, et selon les divers genres de champignons microscopiques en cause : Candida, Dermatophytes, Malassezia.

Qu’est-ce que c’est ?

Comprendre

Les infections de la peau et des muqueuses
à candida

Les candidoses de la bouche

Il peut s' agir de :

  • perlèche : c' est à dire d' une atteinte des coins des lèvres, d' un ou des deux côtés, avec une zone rouge, fissurée, macérée.
  • d' atteinte, aiguë ou chronique, de la langue et la muqueuse de la bouche (gencives et palais) avec une muqueuse rouge, brillante, vernissée, douloureuse, une langue rouge, lisse, dépapillée. Une sécheresse de la bouche est alors fréquente, avec sensation de cuisson et parfois d' un goût métallique dans la bouche.
  • le « muguet » est une atteinte rouge du côté intérieur des joues avec un enduit blanchâtre que l' on peut détacher en le raclant.
  • toutes ces anomalies peuvent être isolées ou associées.
candidose de la bouche
Candidose de la bouche
candidose de la bouche
Candidose de la bouche
muguet et perlèche
Muguet et Perlèche

Les candidoses génitales féminines

Elles atteignent la vulve et le vagin. c' est une pathologie assez fréquente. Elle concerne les femmes jeunes, fréquemment pendant la grossesse, ou les femmes d' âge moyen, elles sont rares après 50 ans. Il s' agit classiquement de lésions rouges avec une muqueuse gonflée, un enduit blanchâtre, et des pertes blanc jaunâtre souvent abondantes, qui stagnent dans les plis de la muqueuse vulvo-vaginale.

Les démangeaisons sont souvent intenses, avec des douleurs pendant les rapports sexuels. Il peut y avoir une extension aux plis des cuisses et au pli fessier. Parfois la gêne ressentie est beaucoup plus discrète.Il s' agit généralement de quelques épisodes aigus au cours de la vie, mais il existe des formes chroniques et récidivantes. Le caractère sexuellement transmissible est controversé. Elles peuvent survenir chez l' enfant par extension d' une atteinte des fesses ou de l' anus.

Les candidoses génitales masculines

Elles sont peu fréquentes et souvent peu parlantes, sauf sur un terrain favorisant. L' aspect est peu spécifique, lésions rouges, avec parfois des petites érosions ou pustules, et une gêne et des démangeaisons. Il s' agit parfois de simples picotements après les rapports sexuels, sans lésions détectables.La contamination ou peut-être d' origine digestive ou sexuelle.

Les candidoses des plis : (ou intertrigo candidosique)

Il s' agit des plis des cuisses et de l' aine, du pli interfessier et de la zone de peau autour de l' anus, des plis sous les seins, du repli abdominal chez l' obèse, parfois des plis entre les doigts (le champignon candida est très rare entre les orteils au niveau des pieds) parfois du pli derrière les oreilles et du nombril.

L' intertrigo débute au fond du pli par une fissure ou cassure qui démange (les deux côtés sont en général atteints de façon symétrique). L' évolution de la rougeur est centrifuge, avec en périphérie de petites pustules et une fine desquamation. La rougeur peut être recouverte d' un enduit crémeux malodorant.

Chez le petit enfant, le port des couches est un facteur favorisant, si les rougeurs n' atteignent pas la ligne ou le fond des plis, il s' agit alors d' une inflammation d' irritation, sans contamination de la peau par le champignon.


Les infections de la peau à dermatophytes

Les mycoses à dermatophytes sont des infections superficielles de la peau très fréquentes.

Les mycoses à dermatophytes des plis

Au niveau inter-orteils ( appelées souvent pied d' athlète) :

Le pied d' athlète atteint préférentiellement l' adulte et les espaces entre les petits orteils ( 4ème et 5ème orteils notamment) c' est une pathologie extrêmement fréquente. Le fond du pli est fissuré, avec une desquamation sèche ou suintante, un aspect souvent blanchâtre et des démangeaisons variables. Le champignon le plus souvent en cause est le trichophyton rubrum.

Au niveau des grands plis de l' aine et des cuisses :

(le plus souvent par auto-contamination à partir des pieds) Il s' agit d' un placard couleur rouge/brun, à contours arrondis, avec une bordure « active » rouge et finement squameuse, présentant souvent de petites vésicules (toutes petites cloques refermant un liquide) et un aspect de guérison centrale, le fond du pli n' est pas fissuré. Les démangeaisons sont possibles et fréquentes.

Les mycoses à dermatophytes de la peau en dehors des plis et du cuir chevelu

Ces mycoses sont le plus souvent dues à des dermatophytes anthropophiles (humains) soit par auto-contamination (souvent à partir d' un foyer au niveau des pieds ) ou par contagion inter humaine. Ou bien, elles sont dues à des dermatophytes zoophiles provenant d' un animal parasité : chat, chien, nouveaux animaux de compagnie, animaux d' élevage, par contact direct ou indirect.

Les lésions sont arrondies, nettement limitées, avec un bord rouge et finement squameux, contenant parfois des vésicules ou pustules. L' évolution est centrifuge (les lésions s' étendent par la périphérie) avec une guérison centrale. Il peut aussi s' agir de plaques sèches, toujours bien délimitées, et qui desquament. Les démangeaisons sont en général fortes.

mycose en plaques à dermatophytes
Mycose en plaques à dermatophytes transmise par un animal de compagnie
mycose en plaque arrondie, bien délimitée
Mycose en plaque arrondie, bien délimitée

Au niveau des paumes des mains et des plantes des pieds, l' aspect est particulier, très desséché, blanchâtre, farineux, avec un renforcement des plis qui apparaissent plus visibles. La présentation asymétrique, une seule plante atteinte, ou bien 2 plantes et une seule paume atteintes, est très évocatrice de mycose à dermatophytes.

mycose à dermatophytes de la paume de la main droite
Mycose à dermatophytes de la paume de la main droite

les mycoses à dermatophytes du cuir chevelu et des poils

On les appelle aussi teignes. Elles sont beaucoup moins fréquentes chez l' adulte que chez l' enfant avant la puberté, mais l' homme peut développer une teigne de la barbe. La transmission interhumaine est la règle en milieu urbain.

Elles entraînent l' apparition de plaques sèches squameuses, parfois croûteuses et pustuleuses, avec des cheveux cassés courts ou raréfiés au niveau des plaques.Ces anomalies du cuir chevelu chez un enfant doivent faire systématiquement évoquer le diagnostic de teigne.

Teigne du cuir chevelu, plaques sèches sans cheveux
Teigne du cuir chevelu, plaques sèches sans cheveux

Le kérion est une forme de mycose extrêmement inflammatoire, réactionnelle à un champignon d' origine animale, il s' agit de plaques du cuir chevelu, nodulaires épaisses et pustuleuses, suintantes et purulentes.

Teigne du cuir chevelu, plaques sèches sans cheveux
Teigne du cuir chevelu, plaques sèches sans cheveux
Teigne du cuir chevelu, plaques sèches sans cheveux
Teigne du cuir chevelu, plaques sèches sans cheveux

Les mycoses de la peau à malassezia, ou pityriasis versicolor

C' est une infection bénigne superficielle de la peau, très fréquente et récidivante, due à des champignons du genre Malassezia.

pityriasis versicolor blanc
Pityriasis versicolor blanc

La personne atteinte est souvent un jeune adulte, homme ou femme, et présente de multiples petites taches sur le corps. Leur couleur est variable allant du rose, beige, jaune, au brun, les taches deviennent souvent blanches sur la peau pigmentée par le soleil (d' où le terme versicolor). Les taches prédominent sur le tronc (très fréquemment le haut du thorax) et la racine des membres supérieurs, mais existent parfois sur la tête, le cou et les membres. Les taches s' étendent progressivement et peuvent se rejoindre pour former de grandes plaques. Certaines zones de la peau sont parfois contaminées sans que cela soit visible à l' œil nu.

Un examen de la peau dans une pièce sans lumière à l' aide d' une lampe de Wood (lampe UV) peut aider au diagnostic (révélant une fluorescence verdâtre des taches) mais aucun examen de laboratoire n' est, dans la très grande majorité des cas, nécessaire pour faire le diagnostic.

Les taches sont souvent légèrement squameuses et prédominent sur les zones séborrhéiques et moites de la peau (affinité du champignon pour les corps gras). Le pityriasis versicolor ne gratte pas. Le pityriasis versicolor n' est pas contagieux, et n' a aucun retentissement sur la santé.

Les causes des mycoses

Comprendre

Les infections de la peau et des muqueuses à candida

Ces infections sont liées à la contamination de la peau par un champignon microscopique appelé Candida, (famille des levures) dont l' espèce Candida albicans est responsable de la plupart des manifestations pathologiques chez l' humain. Le candida n' est jamais retrouvé à l' état normal sur la peau, par contre il est présent à l' état normal au niveau du tube digestif, et des muqueuses génitales chez la femme.

Les candidoses (= infections de la peau à Candida) sont des maladies dites opportunistes, c' est-à-dire qu' elles sont liées à un micro-organisme normalement non agressif pour l' homme, mais qui le devient sous l' effet de facteurs favorisants. Elle se produisent par auto contamination.

  • Ces facteurs favorisants peuvent être locaux

    Lié à l' état de la peau : ce sont essentiellement l' humidité et la macération (contacts répétés avec l' eau, obésité, transpiration, occlusion par les couches culottes des bébés), mais aussi le PH acide, les irritations chroniques (prothèses dentaires, traitements par rayons…), parfois une mauvaise hygiène.

  • Ou bien des facteurs généraux

    • liés au terrain : diabète, déficit de l' immunité (acquis ou génétique),
    • liés à certains médicaments : antibiotiques généraux, oestro-progestatifs (pilules), immunosuppresseurs, corticoïdes…

Une infection à candida albicans peut atteindre :

  • les muqueuses autour des orifices naturels :
    • du tube digestif (bouche et anus)
    • de l' appareil génital
  • les plis de la peau (cela s' appelle alors un intertrigo)
  • les ongles et leur pourtour, exceptionnellement les poils.

Les infections de la peau à dermatophytes

Les dermatophytes sont des champignons microscopiques filamenteux appartenant à 3 genres : Trichophyton, Microsporum et Epidermophyton. Leur présence au niveau de la peau, des ongles ou des cheveux est toujours anormale, car ils ne font pas partie du microbiome cutané ( micro-organismes présents à l' état normal sur la peau). On ne les retrouve jamais sur les muqueuses. Les dermatophytes ont de l' affinité pour la kératine qui est un composant de la couche cornée de l' épiderme, des ongles, des poils et des cheveux.

La transmission se fait par contact avec des poils ou des squames contaminés, et une adhérence des champignons dermatophytes à la couche cornée superficielle de la peau, la transmission est favorisée par une altération de la peau souvent très minime voire invisible (petite cassure ou brèche, traumatique ou non).

La contamination peut être inter humaine par contact direct, ou bien le plus souvent indirecte par les sols (squames ou petits débris de peau), peignes, brosses, vêtements, chapeaux… Elle prédomine en milieu sportif (piscines), douches et salles de bain, vestiaires, favorisée par l' humidité, la chaleur et la macération (contacts répétés avec l' eau, chaussures fermées ou de sécurité, séchage insuffisant). La contamination peut être animale (mammifères), par contact avec des animaux d' élevage ou de compagnie. La contamination peut aussi être tellurique, directement par la terre ou le sable.

Les mycoses de la peau à malassezia, ou pityriasis versicolor

Il s' agit d' une infection dite « opportuniste », développée de part la multiplication anormale de levures habituellement présentes sur la peau, sous l' action de facteurs favorisants (comme la chaleur, la transpiration, l' application de corps gras sur la peau, type huile solaire par exemple). Une prédisposition génétique familiale est probable.

Quels examens ?

Candidoses

Le diagnostic est souvent évident et fait en consultation par l' examen de la peau. Le diagnostic mycologique au laboratoire n' est pas toujours pratiqué en routine.
Il faut le faire :

  • en cas de doute où d' atypie, et il est alors très important de le faire avant de débuter tout traitement
  • en cas de lésions récidivantes
  • en cas de résistance à un traitement adapté

Il se fait à l' aide d' un écouvillon (gros coton tige) frotté sur la peau.
Il doit être pratiqué dans un laboratoire entraîné à la mycologie.

Dermatophytoses

Le diagnostic de teigne du cuir chevelu doit être impérativement confirmé par un prélèvement et examen mycologique au laboratoire (et toujours si possible, dans un laboratoire entraîné à ce type d' analyses) sauf pour les intertrigos interorteils ou de l' aine classiques. Le prélèvement doit être fait AVANT et à distance de tout traitement (au moins un mois) :

  • en raison de la difficulté à affirmer le diagnostic

    Il existe beaucoup de lésions trompeuses au simple examen médical.

  • en raison de la nécessité fréquente d' une « enquête »

    Pour déterminer l' origine de la contamination (homme, animal).

  • en raison des conséquences pour le traitement

    Durée du traitement, traitement du contaminant : famille, animal….

Quels traitements ?

pour les mycoses

Le traitement des infections de la peau et des muqueuses à candida

Il comprend :

  • le traitement des facteurs favorisants (lutte contre l' humidité, changement fréquent des couches, la toilette avec un savon alcalin peut parfois être utile, car le PH acide favorise la prolifération du candida) et la recherche d' un terrain favorisant, surtout en cas de récidives.
  • le traitement simultané de tous les foyers,
  • le traitement est toujours local, appliqué sur les zones de peau et muqueuses atteintes, par des médicaments sous forme de crèmes, liquides, poudres, ovules.

Il peut parfois être associé à un traitement général (traitement oral sous forme de comprimés).

Aucun traitement par voie orale n' est autorisé chez la femme enceinte.
Les doses sont adaptées au poids de l' enfant.
Le traitement dure plusieurs semaines, et doit être fait rigoureusement jusqu' au bout, sous peine de rechute.

Le traitement des infections de la peau à dermatophytes

Le traitement du classique pied d' athlète est local :

  • médicament sous forme de crème, gel , solution, poudre, différentes modalités existent selon les produits, à respecter rigoureusement pour une efficacité optimale
  • associé au traitement des facteurs favorisants : lutte contre l' humidité et la transpiration, séchage soigneux des pieds après la toilette, chaussettes « respirantes » pour la randonnée et la marche (dans les magasins d' articles de sport),
  • et à la décontamination des chaussures.

Chaussettes, chaussures…

  • les chaussettes et les bas, les tapis de salle de bain et le linge de toilette, sont lavés régulièrement et ne nécessitent pas de traitement particulier.
  • le port de chaussures type tongs dans les salles de sport, piscines, douches collectives etc, peut limiter la contamination par contact avec le sol.
  • les chaussettes imperméables, proposées pour la natation en piscine, ne peuvent être efficaces que si l' eau n' y entre pas et que les pieds restent secs, ce qui est rarement le cas.
  • l' utilisation ponctuelle d' un traitement local après un entraînement sportif peut éviter les récidives et les recontaminations.

Le traitement des mycoses à dermatophytes de la peau hors cuir chevelu

Il peut être local uniquement, ou général par médicament à avaler, selon le nombre de lésions, et leur étendue. Il dure toujours plusieurs semaines.

Aucun médicament par voie orale n' est autorisé chez la femme enceinte.

Le traitement des teignes du cuir chevelu

Il associe toujours un traitement local à un traitement général (sauf pour le petit enfant de moins d' un an), il est d' au moins 6 semaines. Toute la famille doit être examinée et les sujets atteints traités, si le champignon est d' origine humaine (anthropophile). L' animal doit être traité si le champignon isolé au laboratoire est zoophile. Les cheveux repoussent toujours sauf en cas de teigne favique, exceptionnelle en France, (et liée au trichophyton schönleini) qui laisse des cicatrices alopéciques.

Il est préférable de couper les cheveux infectés au pourtour des plaques pour améliorer l' efficacité du traitement local par crème ou shampooing.

Les bonnets, capuches, instruments de coiffure, chouchous et élastiques, etc., doivent être lavés et traités par une poudre antifongique, les taies d' oreiller lavées très régulièrement.

La législation impose une éviction scolaire

Pour les enfants atteints de teigne anthropophile « sauf en cas de présentation d' un certificat médical attestant d' une consultation et de la prescription d' un traitement adapté » avec contrôle de la guérison et traitement des sujets contacts.

Un enfant atteint ou suspect de teigne doit donc être examiné rapidement par un médecin qui prescrira le traitement adapté, et doit retourner à l' école pendant son traitement.

Le traitement des mycoses de la peau a malassezia, ou pityriasis versicolor

Il est local, par application répétée d' imidazolés en général, la forme gel douche/shampooing étant adaptée au traitement de l' ensemble de la peau et du cuir chevelu. (Il faut respecter un temps de contact de ce type gel traitant d' au moins 5 minutes, avant de bien rincer, et ne pas se relaver juste après). La décontamination du linge et des vêtements n' a pas d' intérêt.

Pityriasis versicolor beige rosé
Pityriasis versicolor beige rosé

Conseils

L’essentiel à retenir

L' essentiel

  • les mycoses superficielles sont des infections de la peau très fréquentes dues à des champignons microscopiques.
  • les symptômes sont différents selon la partie du corps atteinte, et selon les divers genres de champignons microscopiques en cause : Candida, Dermatophytes, Malassezia.
  • les traitements se font par voie locale, et orale, mais chaque cas est particulier, et il est important de respecter rigoureusement le protocole de soins prescrit par le médecin pour obtenir la décontamination et la guérison.
  • les traitements sont longs le plus souvent, et les écourter expose à des rechutes.
  • Cet article vous-a-t-il été utile ?

Votre avis compte !

Cet avis ne sera pas diffusé sur ce site, mais uniquement transmis à notre comité rédactionnel.
Votre email ne sera utilisé que pour vous répondre uniquement si le comité le juge nécessaire.
Aucune demande d’avis médical ne sera répondue via ce formulaire, consultez un dermatologue.

Partenaires institutionnels