Ce site utilise des témoins de connexion (cookies) × en savoir +

dermato-info.fr, le site d'information de la société française de dermatologie

UNE MALADIE

  • UNE MALADIE
  • UN CONSEIL
  • UNE ASSO
  • UN MÉDECIN
  • Flashs Actu

    AUGMENTATION ALARMANTE DES ALLERGIES AUX CONSERVATEURS

    Crèmes, shampooing, liquide vaisselle…
    Les dermatologues s’alarment de la hausse des cas d’allergie aux conservateurs présents dans les produits du quotidien. Les bébés sont les plus touchés.

    [Fréquence Médicale,
    www.frequencemedicale.com/]

    ECOUTER

    ALLERGIE : COMMUNIQUÉ SFD

    Suite au dossier paru dans 60 Millions de consommateurs et repris dans certains médias ce matin du 23/10/2014, la SFD a réalisé un communiqué de presse.

    [Pr Annick BARBAUD,
    Présidente du Groupe Dermato-allergologie de la SFD
    Pr Olivier CHOSIDOW,
    Président de la SFD]

    CONSULTER

    L'ALLERGIE À L'IODE N'EXISTE PAS

    Nous mangeons du sel iodé tous les jours et nous n’avons aucune réaction allergique.
    Plusieurs produits contenant de l’iode peuvent induire une allergie. Pour autant, cette allergie n’est pas dûe à l’iode !
    - Vous avez fait une réaction allergique à un produit de contraste iodé (PCI) radiologique (scanner): cette allergie n’est pas dûe à l’iode mais à une autre molécule chimique du PCI.
    - Vous avez fait une réaction allergique à un antiseptique iodé : cette allergie n’est pas dûe à l’iode mais à une autre molécule chimique appelée povidone.
    - Vous avez fait une réaction allergique à des poissons ou à des fruits de mer : cette allergie n’est pas dûe à l’iode mais aux protéines de ces animaux.

    [Fabien PELLETIER, François AUBIN, Service de Dermatologie, CHU de Besançon]

    En savoir +

    VARICELLES : RECOMMANDATIONS

    Mettez-vous à jour ! Voici les dernières recommandations à propos des soins locaux en cas de varicelle.

    [Eve PUZENAT, François AUBIN. Service de Dermatologie, CHU de Besançon]

    J'APPRENDS

    PSORIASIS

    L’été approche et avec lui cette volonté de profiter un maximum des rayons du soleil : ballades, sorties, vacances, plage… sont autant d’occasions souvent contrariées par un psoriasis. Bien que le soleil soit majoritairement bénéfique à cette maladie, il n’est pas si simple de s’assumer les jambes à découvert… Du 19 au 24 mai prochain, France Psoriasis lance une campagne d’information sur le psoriasis. A cette occasion, plusieurs animations virtuelles sont organisées dans le but d’améliorer la connaissance que nous avons de notre propre maladie, à mieux la soigner et à mieux l’assumer.

    Psoriasis : en mai, fais ce qu’il te plait !

    MISE EN CAUSE DU GARDASIL

    LES EXPERTS RÉPONDENT POINT PAR POINT 420 médecins signent une lettre au Président de la République. Ils réclament une mission parlementaire afin d’obtenir plus d’informations sur le bénéfice et les risques du vaccin Gardasil. La réponse des autorités sanitaires.

    Ecouter l'interview sur Fréquence M +

    Acné et isotrétinoïne

    Prenez connaissance du communiqué de presse de la Societé Française de Dermatologie sur l'acné et le traitement par isotrétinoïne orale.

    Lire le communiqué +

    FISH-THERAPY (pédicure)

    ATTENTION PRUDENCE : prenez connaissance de la position de la SFD et de l'ANSES sur la « Fish-Therapy » !

    En savoir +

    SAISINE DE LA HAS

    Les assos de patients agréées au niveau national peuvent saisir la Haute Autorité de Santé sur des sujets de santé publique qui les concernent. Pour prises en compte dans le programme de travail 2014 les demandes doivent parvenir avant le 26 juillet 2013.

    En savoir +

  • Le Dossier

    Photoprotection externe :
    actualisation 2014

    Pr Jean-Luc SCHMUTZ,
    dermatologue au CHU de Nancy

    Photoprotection externe :<br/>actualisation 2014

    Un enjeu de santé publique, plus personne ne doute aujourd'hui de l'intérêt d'une photoprotection.

    INFORMEZ-VOUS !

  • Allô docteur ?!

    Toutes les questions

  • La vidéo du mois

    Gérer l'aléa cicatriciel par le Dr Jean-Michel AMICI

  • À la une

  • Communiqué de presse

    Allergie de contact et conservateurs

    Malgré les alertes des experts des sociétés savantes et les directives et recommandations européennes visant à interdire ou à réduire leur utilisation et leur concentration, certains allergènes – certains parabens, colorants, méthylisothiazolinone (MIT)… – sont encore présents dans de nombreux produits d’usage courant.

    La Société Française de Dermatologie s’inquiète depuis plusieurs mois d’une augmentation alarmante du pourcentage de patients sensibilisés, notamment à un conservateur, la MIT.

    Plusieurs études multicentriques en font état dans de nombreux pays européens dont la France.

    La MIT est un allergène ubiquitaire retrouvée dans de nombreux produits d’usage courant et dans l’environnement intérieur :

    • produits d’hygiène et cosmétiques,
    • produits ménagers (produits vaisselle, liquides nettoyants des surfaces) et professionnels (peintures à l’eau, mastics, enduits, huiles de coupe).

    Plusieurs publications soulignent la survenue de cas de sensibilisation chez de jeunes enfants, principalement à type d’eczéma du visage et du siège déclenchés par l’utilisation de lingettes nettoyantes, avec parfois une réactivation lors de l’exposition aéroportée à la MIT des peintures à l’eau murales.

    Actuellement, la MIT peut être utilisée dans les produits cosmétiques à une concentration de 100 ppm. Une recommandation européenne a préconisé de supprimer la MIT des produits cosmétiques laissés en place et de limiter à 15 ppm son utilisation dans les produits rincés. La Société Française de Dermatologie regrette que fin 2014, aucun texte officiel d’application de ces recommandations n’existe.

    La Société Française de Dermatologie précise que des cas de sensibilisation à d’autres nouveaux conservateurs contenus dans des produits d’hygiène ou cosmétiques ont été rapportés, tels que l’hexaméthylène biguanide (PAPB ou PHMB ou polyhexanide).

    La Société Française de Dermatologie souhaite qu’une vraie démarche préventive du risque d’allergies de contact soit mise en place, associant les Autorités administratives, les institutionnels et les professionnels de santé, permettant d’identifier et d’écarter les molécules à risque.


    Pr Annick BARBAUD
    Présidente du Groupe Dermato-allergologie de la SFD


    Pr Olivier CHOSIDOW
    Président de la SFD

    Téléchargez l'avis officiel SFD [PDF, 63 ko]