Ce site utilise des témoins de connexion (cookies) × en savoir +

dermato-info.fr, le site d'information de la société française de dermatologie

  • Education thérapeutique
    et dermatite atopique

    Résumé

    Les 1ères rencontres internationales sur l'éducation thérapeutique dans la dermatite atopique qui se sont tenues à Toulouse, les 23, 24 et 25 Juin 2010 sont l'occasion de faire le point sur ce qu'est l'éducation thérapeutique et son rôle dans la prise en charge de la dermatite encore appelé eczéma atopique.

    Education thérapeutique et dermatite atopique

    Les 1ères rencontres internationales sur l'éducation thérapeutique dans la dermatite atopique qui se sont tenues à Toulouse, les 23, 24 et 25 Juin 2010 sont l'occasion de faire le point sur ce qu'est l'éducation thérapeutique et son rôle dans la prise en charge de la dermatite encore appelé eczéma atopique.

    Qu'est-ce que l'éducation thérapeutique ?

    C'est la participation active du patient à la prise en charge de sa maladie afin d'améliorer la compréhension de son traitement et son observance thérapeutique, mais aussi de lui permettre d'acquérir des compétences et des connaissances le rendant plus autonome et plus responsable dans la gestion de sa maladie et de son traitement.

    Pourquoi faire de l'éducation thérapeutique dans la dermatite atopique ?

    • Parce que c'est une maladie chronique qui peut toucher le nourrisson, l'enfant, l'adolescent et l'adulte et qui est entourée de fausses croyances concernant en particulier la dangerosité supposée des corticoïdes (= corticophobie) ou bien les liens entre asthme et eczéma.
    • Parce que les malades sont souvent découragés face à un eczéma qui récidive fréquemment et ils sont alors tentés d'arrêter leur traitement qui leur semble inefficace et contraignant.
    • Parce que l'éducation thérapeutique, c'est efficace comme cela a été prouvé pour les écoles de l'asthme et que son rôle est renforcé dans la nouvelle loi HSPT (Hôpital Patients Santé et Territoires).

    L'éducation thérapeutique permet en effet de limiter les risques de complications, de rechute, d'hospitalisation et d'améliorer la qualité de vie des malades, le recours aux soins et la relation médecin-malade et enfin de faire des économies de santé. Cela a été prouvé pour l'asthme. De nombreuses études au niveau mondial ont prouvé les conséquences positives de l'éducation thérapeutique au travers des Ecoles de l'asthme montrant une diminution des hospitalisations, de l'absentéisme et du recours aux soins.

    Comment fait-on de l'éducation thérapeutique ?

    4 étapes centrées sur le malade :

    • Elaboration du diagnostic :
      On identifie les besoins du patient, ses attentes, les différents aspects de sa vie, de son environnement, sa manière de réagir. A la suite de cette identification, un premier diagnostic sera effectué.
    • Contrat : plan personnalisé du programme d'éducation thérapeutique :
      On passe un contrat avec le patient et on formule les compétences qu'il doit acquérir, afin de planifier un programme personnalisé.
    • Planification du parcours d'éducation thérapeutique :
      On sélectionne les contenus à proposer lors des séances d'éducation thérapeutique, les méthodes et techniques participatives d'apprentissage, et on planifie les séances.
    • Evaluation des compétences avant et après d'éducation thérapeutique :
      On fait le point avec le patient sur ce qu'il sait, ce qu'il a compris, ce qu'il sait faire et appliquer. Les tests se réalisent également après le parcours d'éducation, pour voir si le malade a bien acquis les compétences nécessaires.

    Points essentiels :

    • Les sessions sont collectives :
      l'interactivité du groupe permet des échanges d'expériences entre les malades, les médecins, et les infirmières, mais aussi entre les malades eux-mêmes ou les parents d'enfants atopiques.
    • Les équipes sont pluri-disciplinaires :
      dermatologue, pédiatre infirmière, psychologue… et sont formées à l'éducation thérapeutique.
    • Les objectifs de l'éducation thérapeutique sont multiples :
      • être centrée sur le patient,
      • faire partie intégrante du traitement et de la prise en charge du patient,
      • prendre en compte la vie quotidienne du patient (facteurs sociaux, psychologiques, environnementaux) et identifier les besoins de l'individu, afin d'adapter son traitement,
      • avoir une vraie organisation ainsi que des contenus et outils variés dont internet, des réseaux sociaux sur le web régulés et des messages SMS d'alerte par exemple.

    En savoir plus :

    → Pour en savoir plus sur l'éducation thérapeutique dans le cadre de la dermatite atopique : Fondation Dermatite Atopique

    Dernière mise à jour : 24-06-2015